MY 69TH BIRTHDAY

MY 69TH BIRTHDAY

Short drink de 7 cl                             33% volume/alcool
Before Dinner à base Bourbon Whiskey
A déguster en apéritif
Dégustation :
Une variante du « Sazerac », avec du Jack’Daniel’s en place du Cognac et avec une petite touche du « Perfect Manhattan » ou du « Rob Roy ». Cocktail très aromatique sur une base empyreumatique de brûlé.


                                                                                                                                           

INGRÉDIENTS
(pour 1 personne)

1 Trait de Versinthe (Liquoristerie de Provence)
¼ de Morceau de Sucre
1 Trait d’Angostura Bitter
1 cl de Vermouth Italien (Martini Rosso)
1 cl de Vermouth blanc sec (Noilly Prat)
 5 cl de Bourbon Whiskey (Jack Daniel’s)
ou
5 cl de Scotch Whisky

Décoration
1 zeste d’Orange (x2)



                                                                                                                                           

ÉLABORATION 

Difficulté : ***** -  Préparation :  3 minutes

Recette préparée : au Verre à Mélange
Servie dans le verre Old Fashioned


Tous les gestes exécutés par le barman lors de la préparation de cette recette de cocktail doivent être visibles des clients et réalisés au dessus du bar.
Préparer le matériel et les produits nécessaires au mélange, afin de les avoir sous la main durant la préparation.
1/ Mirer le verre afin de vous assurer de la propreté et de la clarté du verre.
2/ Déposer 2 glaçons dans le verre à cocktail.
3/ Vaporiser sur les glaçons, un trait de Versinthe.
4/ Avec l’aide de la cuillère de bar, faite tourner les glaçons pour parfumer et rafraichir le verre.
5/ Vider ensuite l’intégrité du verre à cocktail.
6/ Déposer dans un verre à mélange le quart d’un morceau de sucre.
7/ Imbiber le sucre avec un trait d’Angostura Bitter.
8/ Puis avec l’aide d’un pilon, écraser le morceau de sucre.
9/ Remplir le verre à mélange de glace cube.
10/ Verser le Bourbon Whiskey, le Martini rosso et le Noilly Prat dans le verre à mélange.
11/ Avec l’aide de la cuillère à mélange, remuer le mélange pendant environ 7 à 10 secondes, en imprimant aux glaçons un mouvement circulaire.
12/ Passez le mélange dans le verre à cocktail en le filtrant avec la passoire à glaçons.
13/ Exprimer le zeste d’orange, puis jeter celui-ci.
14/ Garnir d’un autre zeste d’orange.
15/ Server rapidement le cocktail, afin que son mélange soit consommé frais
16/ Poser le cocktail sur le sous verre (*) que vous avez préalablement placé devant le client au moment de la prise de la commande (**).

(*) Ce sous verre fait parti de la prestation de service d'un établissement d’excellence, il recueille les fines gouttelettes d'eau, dues à la condensation s’écoulant le long du verre, et protège le consommateur d'éventuelles taches sur ses vêtements).

(**) Ce sous verre, permet également d’informer vos autres collègues du bar, que la commande de ce consommateur a été prise.




                                                                                                                                           


LE CLIN D’ŒIL de JEAN-JACQUES

La petite histoire sur ce cocktail

Recette crée par Jean-Jacques Charbonnier le 4 Août 2017:
Cette idée de recette de cocktail pour mes 69 ans d’où son nom 4869 (1948/2017= 69 ans) est issue de la base du cocktail « Sazerac », mais avec du Jack’Daniel’s en place du Cognac et une touche des cocktails « Manhattan » ou du « Rob Roy » avec les Vermouths rouge et blanc sec (perfect !!..) et de l’Angostura...

Ah oui ! le Jack Daniel’s ? c’est un clin d’oeil sur Facebook de mon ami chef barman : Luciano Plotegher (Hôtel Cap-Eden-Roc – Antibes,  Hôtel du Golf – Deauville, La Mamounia – Marrakech,  Le Garden Beach – Juan-les-Pins,  Hôtel Mammy Yoko – Sierra Leone....).


                                                                                                                                           





PRODUIT EMPLOYÉ DANS LA RECETTE 

L'incontournable Jack Daniel's est un whiskey du Tennessee et non un bourbon (Kentucky) : en effet, après distillation, le whisky est filtré par une couche de charbon de bois d'érable de 3 mètres avant sa mise en fût. Ce procédé, le Lincoln County Process, confère toute sa douceur à la star des whiskeys !

De couleur ambrée à reflets orangés, le nez est doux, légèrement boisé avec une trace de tabac. La bouche huileuse est marquée par des arômes caractéristiques de cuir, de bois brûlé et de tabac. Au-delà de l’incontournable Old No.7 âgé d’au moins cinq ans aux notes immédiatement reconnaissables de vanille, d’agrumes et de chêne, Jack Daniel’s propose différentes expressions : Gentleman Jack, filtré une seconde fois à travers le charbon, se révèle encore plus doux et sophistiqué ; Single Barrel, une sélection de fûts absolument superbes, aux notes de noix de pécan distinctes ; enfin Monogram, véritable joyau de la gamme et trésor du whiskey.





                                                                                                                                           


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez le consommer avec modération.




Le blog de cocktailclassique s’engage à promouvoir une consommation responsable.





 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ESMÉRALDA

NASHI FIZZ

CORSICA (Sans Alcool)