STORMY SKULL

STORMY SKULL

Cocktail de la Saint-Patrick

Catégorie : Short drink
Contenance : de 7 cl
% alcool : 28,8 % vol
Type : Before lunch
Se prépare : Au Shaker
Se sert : Verre Martini
Se consomme : Froid
Se déguste : A tout moment

Goût : Légèrement alcoolisé, sec avec un petit goût de miel et d'épices... 


Création : Jean-Jacques Charbonnier en mars 1980
au Bar Anglais de l'Hôtel Plaza Athénée.
A l'occasion de la Saint Patrick (Fête Irlandaise)





* * * * * * * * * * * * * 


Recette

Ingrédients pour 1 personne

3 cl de Vermouth blanc sec (Noilly Prat)
1 cl de Liqueur Irlandaise Irish Mist
3 traits de Liqueur de Bénédictine
3 cl de Whiskey Irlandais

Zeste d'orange (non traitée)



* * * * * * * * * * * * *

Préparation Professionnelle au Shaker continental.
  • Préparation au shaker continental
  • Préparez le matériel et les produits nécessaires au mélange, afin de les avoir sous la main durant la préparation.
  • Rafraîchissez le verre à cocktail en le remplissant de glaçons.
  • Remplissez au 2/3 de glaçons, la grande timbale du shaker.
  • Versez dans la petite timbale du shaker, tous les ingrédients composant le cocktail, en respectant l'ordre et les quantités de la recette.
  • Videz le verre à cocktail des glaçons et égouttez l'excédent d'eau du verre.
  • Avec l’aide de la passoire à glaçons, maintenez les glaçons dans la grande timbale, puis retournez celle-ci et égouttez l'eau résiduelle des glaçons.
  • Transvasez le mélange de la petite timbale dans la grande timbale contenant les glaçons.
  • Formez le shaker.
  • Frappez, secouer vivement le shaker pendant 6 à 10 secondes.
  • Versez le mélange dans le verre à cocktail en le filtrant avec l’aide de la passoire à glaçons.
  • Servez rapidement.


* * * * * * * * * * * * *
    L'histoire de ce cocktail : 

    Recette de cocktail préparée pour la fête de la Saint-Patrick, créée en 1980 par Jean-Jacques Charbonnier, au bar Anglais de l'Hôtel Plaza Athénée à Paris, 

    * * * * * * * * * * * * *

    Découverte de la Liqueur Irlandaise "IRISH MIST"

    Elaborée à base d’herbe, de miel et de whiskey irlandais, l’Irish Mist prend ses racines dans la recette ancestrale du vin de bruyère dont l’origine remonte à plus de 1000 ans. Cette boisson légendaire, transmise à travers les siècles, était la préférée des chefs des anciens clans d’Irlande.
    Perdue durant le grand exode des Irlandais en 1691, c’est seulement durant le milieu des années 1940, qu’un voyageur européen a retrouvé, dans un vieux manuscrit, la recette du vin de bruyère. Desmond E. Williams, propriétaire de la distillerie Tullamore, a confectionné son Irish Mist grâce à cette découverte.  
    Irish Mist est une liqueur qui ne ressemble à aucune autre. Sa saveur douce et chaleureuse allie le caractère distinctif d’un whiskey irlandais avec des notes de miel et d’épices gourmandes.

    * * * * * * * * * * * * *

    Historiquement : La Fête de la Saint Patrick

    La Saint Patrick commémore la christianisation de l’Irlande au Vème siècle, par Maewyn Succat, un écossais venus évangéliser l’île, plus connu sous le nom de Saint Patrick. Ce fut cet homme qui assura la conversion totale de la population irlandaise à la religion chrétienne, et qui présenta au roi le concept de la Sainte Trinité en se servant d’un trèfle… Aujourd’hui, Histoire et Mythe sont intrinsèquement liés entre eux pour ce qui est de parler du Saint. Voici néanmoins ce que les irlandais connaissent de lui..

    Biographie de Saint Patrick ou Maewyn Succat (385-461)

    Saint Patrick, un esclave écossais happé par la religion chrétienne…

    Saint Patrick, de son vrai nom Maewyn Succat, est né vers l’an 385 en Écosse, fils d’un centurion romain originaire de Grande Bretagne. Enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates, Maewyn est alors vendu comme esclave à un druide dans l’actuelle Ulster en Irlande. Durant 6 années consécutives, il devient berger pour le compte d’un chef de clan irlandais. A cette époque, il découvre la religion, et devient rapidement un chrétien pratiquant.
    En 409, il parvient à s’échapper après que Dieu lui ait demandé, dans un de ses rêves, de rejoindre le rivage et de s’embarquer sur un bateau. Il rejoint ainsi les côtes anglaises et prend la décision de devenir prêtre.
    Quelques années plus tard, il gagne les îles de Lérins, près de Cannes en France, et s’installe au monastère de Saint-Honorat où il se consacre à des études théologiques pendant 2 années.

    Saint Patrick reçoit l’ordre du Pape d’évangéliser l’Irlande

    C’est alors que le pape Célestin Ier lui ordonne de retourner en Irlande, dans le but d’évangéliser le pays, de faire face aux druides, et de convertir les irlandais à la religion chrétienne. Fidèle à ses engagements, il accepte sa mission et retourne dès 411 en Irlande pour tenter d’évangéliser ses habitants et sortir les irlandais de leurs « errances » druidiques pour les convertir aux préceptes chrétiens.
    Pour se faire, il rencontre de nombreuses personnalités influentes du pays irlandais, dont le roi Aengus. Selon les écrits, St Patrick tente alors d’expliquer au roi le concept de trinité (Père, Fils, et St Esprit) en se servant d’un trèfle.
    La plante trilobée est à son sens une parfaite illustration de la religion chrétienne, illustration qui convainc alors le roi Aengus, et marque le début de sa conversion. (La métaphore fut si frappante, que l’Irlande décida de faire du trèfle son symbole national, symbole qui perdure encore à ce jour.
    Cet acte résonne dans toute l’Irlande : l’évangélisation du roi constitue une étape majeure dans le travail de christianisation de St Patrick et la diffusion de la religion chrétienne prend très vite une dimension nouvelle. La légende raconte que c’est à ce moment-là que Saint Patrick chasse tous les serpents du pays, action qui symbolise la conversion du peuple irlandais à la chrétienté. Rapidement, il est alors ordonné évêque et prend le nom de Patricius (Patrice ou Patrick en latin).

    Saint Patrick, une icône du christianisme irlandais

    Après de longues années d’évangélisation, il se retire à Downpatrick où il meurt le 17 mars 461 (les irlandais célèbrent d’ailleurs chaque année la fête de la St Patrick, date anniversaire de sa mort où les irlandais trinquent à la bière, écoutent de la musique, dansent, et se travestissent aux couleurs de l’Irlande).
    Il y est enterré aux côtés de Sainte Brigitte et de saint Columcille, tous deux également patrons de l’Irlande. A sa mort l’Irlande était chrétienne : St Patrick avait assuré la conversion globale du pays.
    Son rôle a été jugé si déterminant dans la vie religieuse de l’Irlande, que les irlandais lui dédient chaque année une fête nationale, baptisée la fête de la Saint Patrick… Au programme, beaucoup de festivités, des parades, des soirées arrosées à la bière irlandaise, et des événements culturels qui enchantent chaque année les irlandais !

     * * * * * * *



    L'alcool est dangereux pour la santé, sachez le consommer avec modération.

    Commentaires

    LES RECETTES LES PLUS CONSULTÉES